Category: Politique

EVENEMENT DU 15 JUIN 2018 – UNIC PARLEMENT EUROPEEN

Invitation – EVENEMENT DU 15 JUIN 2018 – PARLEMENT EUROPEEN RD CONGO : RENCONTRE DES NOUVEAUX LEADERS L’IMPORTANCE DE LA DIASPORA CONGOLAISE POUR LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) Nouveau leadership efficace et crédible   Événement Lieu Rue Wiertz 60- B 1047 Bruxelles, Belgique Date 15 juin 2018 Heure 10:00 am – 12:00 pm Entrée […]

La mal est trop profond au Congo

Le rôle d’un intellectuel est aussi d’éclairer l’opinion et d’anticiper par ses analyses.Le Congo va très très mal et le mal très très profond. La gangrène du Congo trouve son refuge dans la mafia financière. Au Congo, on entre pauvre et on ressort sauvagement riche. Qu’on aime les américains ou pas, au moins pour leurs […]

RDC: près de 3 millions des déplacés ont besoin d’aide humanitaire, selon MSF

Environ trois millions de déplacés ont besoin d’aide humanitaire à travers toute la RDC. C’est ce que révèle le rapport annuel de Médecins sans frontière (MSF), intitulé «l’urgence au quotidien: souffrance silencieuse en RDC», publié lundi 3 mars à Kinshasa. Dans ce document, cette organisation demande au gouvernement congolais et aux bailleurs des fonds de prendre en charge de manière adéquate les besoins médicaux humanitaires des personnes qui ont été contraintes de quitter leurs maisons pour fuir la guerre.

La Classe politique aveuglée

Face aux multiples enjeux de la RDC. La longue attente d’un gouvernement de cohésion nationale a créé un coup d’arrêt dans le débat autour de vrais enjeux de la République démocratique du Congo.
A cela s’ajoute, le débat presqu’à l’emporte-pièce sur la feuille de route électorale. Ainsi, là où l’on devait s’attendre à un débat de fond, la classe politique se perd en conjectures, étale ses insuffisances à baliser la voie pour un bel avenir du pays. Comme frappée d’aveuglement.

L’hommage du sénat à Justin Marie Bomboko

(KINSHASA)- vingt quatre heures après son décès, le sénat a rendu hommage au pionnier de l’indépendance Justin Marie Bomboko. Avant la plénière, les sénateurs ont observé une minute de silence à celui qui fut le deuxième vice-président de la chambre haute lors de la transition 1+4 . A cette occasion, le président du sénat, Léon Kengo wa Dondo a salué la mémoire de l’illustre disparu connu pour son engagement à défendre les intérêts du pays depuis la colonisation jusqu’à l’indépendance. De Kasavubu à Mobutu, Justin Marie Bomboko fut le chef de la diplomatie congolaise. D’ailleurs, c’est lui-même qui avait crée le ministère des affaires étrangères.