Non à la révision constitutionnelle

Chers compatriotes, le débat sur la révision constitutionnelle n’a pas de raison d’être. Cela doit être entendu par tous car tout est clair dans l’esprit de tout le monde sauf pour certains qui veulent mettre en péril la paix mitigée qui règne dans notre pays. D’un côté, continuer de faire un débat sur la révision constitutionnelle est une parfaite distraction. De l’autre côté, vouloir mordicus opérer cette révision s’avère une situation de casus belli, né de la confiscation du pouvoir par un groupe de personnes ayant une attitude tendant vers un régime monolithique. De ce fait, tout congolais est appelé à prendre ses responsabilités pour défendre le pluralisme politique. L’article 64 de la constitution l’autorise. Présentement, le vrai débat doit tourner autour de l’échec patent du pouvoir en place. Un gouvernement dont le programme se résume en 5 chantiers dont sa matérialisation se limite à 5 réhabilitations: les réhabilitations du boulevard du 30 juin, de poids lourds, du boulevard Lumumba, du boulevard de la libération et de l’hôpital du cinquantenaire (l’accès limité à la grande bourse). Parlons en!!!