Month: April 2014

L’hommage du sénat à Justin Marie Bomboko

(KINSHASA)- vingt quatre heures après son décès, le sénat a rendu hommage au pionnier de l’indépendance Justin Marie Bomboko. Avant la plénière, les sénateurs ont observé une minute de silence à celui qui fut le deuxième vice-président de la chambre haute lors de la transition 1+4 . A cette occasion, le président du sénat, Léon Kengo wa Dondo a salué la mémoire de l’illustre disparu connu pour son engagement à défendre les intérêts du pays depuis la colonisation jusqu’à l’indépendance. De Kasavubu à Mobutu, Justin Marie Bomboko fut le chef de la diplomatie congolaise. D’ailleurs, c’est lui-même qui avait crée le ministère des affaires étrangères.

La guerre dans la cour du chef : Albert Moleka défie Marthe Tshisekedi

KINSHASA)- Albert Moleka qui s’était fait expulser du bureau et de la résidence d’Etienne Tshisekedi par l’épouse de son patron Marthe Jibikilayi, a confirmé qu’il demeurait toujours le directeur de cabinet et porte-parole du leader maximo.

‘‘Je suis toujours à l’Udps. Je suis le directeur de cabinet et porte-parole du président Etienne Tshisekedi’’, a-t-il déclaré sur les ondes de la radio onusienne. Cette déclaration tranchante démontre que le bras de fer entre les deux se poursuit mais elle reflète aussi la guerre de leadership qui se vit dans la cour du sphinx de Limete.

La Classe politique aveuglée

Face aux multiples enjeux de la RDC. La longue attente d’un gouvernement de cohésion nationale a créé un coup d’arrêt dans le débat autour de vrais enjeux de la République démocratique du Congo. A cela s’ajoute, le débat presqu’à l’emporte-pièce sur la feuille de route électorale. Ainsi, là où l’on devait s’attendre à un débat de fond, la classe politique se perd en conjectures, étale ses insuffisances à baliser la voie pour un bel avenir du pays. Comme frappée d’aveuglement.